Dans le cadre du projet Atlante, Stellantis multiplie ses partenariats stratégiques pour innover et moderniser la mobilité électrique de demain. L’ex-PSA et FCA, ont prévu d’installer plus de 15 000 bornes de rechargement électriques à travers l’Europe.

 

borne rechargement

 

Afin de soutenir la lutte contre le réchauffement climatique, des objectifs ambitieux de réduction de l’effet de serre sont à réaliser pour l’ensemble des pays de l’Union Européenne. Pour atteindre 30% de réduction de CO2 à l’horizon 2035, Stellantis nomme son projet de transition au tout électrique : Atlante.

 

En partenariat avec Engie EPS, Stellantis soutient et facilite la transition au tout électrique en proposant des solutions innovantes d’autopartage avec la création de la startup Free2move e-solutions.

 

Récemment, Stellantis s’est lié au constructeur Mercedes benz et au groupe Total Énergie, afin d’incorporer le fleuron de l’innovation technologique ainsi qu’un savoir faire dans le développement de batteries rechargeables plus durables autours de l’ACC : (Automobile Cells Company).

 

À ce jour, c’est avec la startup turinoise TheF Charging que le groupe vise l’installation de 15 000 emplacements de rechargements partout en Europe, soit l’équivalent de 2 000 0000 de places de stationnement disponibles pour tous les usagers.

 

Stellantis protège alors ses positions de leader européen en constante rivalité avec le groupe Volkswagen et tient à conserver ce titre dans l’aire de la mobilité verte.