D’après les derniers chiffres du bilan annuel communiqué par l’expert de la data marketing Dataforce, le groupe Stellantis est passé devant Volkswagen pour l’année 2021 sur le nombre de véhicules vendus en Europe. Si BMW arrive en tête du classement mondial sur le marché des “premium” toutes marques confondues, en Europe le leader des ventes se faisait attendre. L’information a enfin été révélée et c’est donc cette année Stellantis qui remporte la palme sur le nombre de ventes européennes.

 

Volkswagen qui était en tête du classement depuis plusieurs années, s’est fait détrôner cette fois par le grand champion Européen qui arrive en haut du palmarès avec 3,16 millions de véhicules vendus. Ces deux leaders distancent à eux seuls largement le reste des constructeurs. Le groupe Renault-Nissan qui arrive en troisième position est distancé par près d’un million de véhicules vendus sur l’année. Ensuite se succèdent dans le top 5, Hyundai-Kia puis Ford avec près de 900 000 livraisons.

 

Une victoire pour Stellantis grâce aux utilitaires

Même si la relégation au 2ème rang du groupe Volkswagen fait son entrée dans l’histoire elle n’en est est pas moins illogique. C’est en effet en décidant de fusionner les anciens groupes PSA et FCA (Ford Chrysler) à la fin de l’année 2020, que le groupe Stellantis est devenu celui à la tête du plus grand nombres de marques en Europe (13 au total) soit 4 de plus que le groupe Volkswagen.

 

Les marques du groupe Stellantis

 

Il faut également ajouter que les données de vente communiquées par DataForce prennent en compte le nombre d’utilitaires légers vendus dans l’année. Et c’est sur ce point que Stellantis a su tirer son épingle du jeu avec plus de 700 000 véhicules livrés contre 210 000 pour Volkswagen. Sur ce segment, même Renault-Nissan et Ford ont dépassé les résultats du groupe allemand.

 

Top 10 des ventes européennes 2021

Au-delà du succès des ventes écoulées en Europe remporté haut la main par Stellantis notamment grâce aux VUL (véhicules utilitaires légers), ce classement nous montre la montée en puissance du constructeur coréen Hyundai-Kia sur le marché européen qui se rapproche dangereusement de la 3ème place derrière le groupe Renault-Nissan.

Ces résultats sont tout de même à pondérer en fonction des différentes pénuries qu’ont pu subir les constructeurs en ces derniers temps de crise sanitaire. A voir comment cela va évoluer d’ici la fin 2022.

Groupe Véhicules particuliers Utilitaires légers Total
Stellantis 2 438 891 722 702 3 161 593
Volkswagen 2 950 256 210 583 3 160 839
Renault-Nissan 1 414 430 374 509 1 788 939
Hyundai-Kia 1 018 369 2 318 1 020 867
Ford 558 932 327 880 886 812
Daimler 682 698 198 240 880 938
BMW 860 285 1 409 86 194
Toyota 759 789 82 057 841 846
Geely 317 999 2 851 320 850
Suzuki 198 788 9 261 208 049