Opération promo pieces detachees auto

Changer des étriers de frein

« Mettez le pied à l'étrier » : les étriers de frein d'une voiture n'ont rien de compliqué, il s'agit tout simplement d'une sorte d'étaux venant serrer les plaquettes de frein contre le disque. Le remplacement des étriers s'effectue uniquement lorsqu'ils sont grippés ou bien qu'il y a présence d'une fuite.

■ Quand faut-il changer ses étriers de frein ?

Voici comment vérifier si un étrier de frein doit être changé :

  • Sur le banc du contrôle technique
  • Si l'un des deux étriers ne freine pas ou beaucoup moins que l'autre
  • Si l'un des deux étriers freine constamment, il reste donc en pression. Si c'est le cas, le disque de frein va chauffer anormalement et la roue sera chaude également. Attention aux brûlures si vous touchez la jante !
  • S'il y a une fuite, mais dans ce cas on voit clairement apparaître le liquide de frein au niveau d'une des roues.

■ Comment démonte-t-on un étrier de frein ?

Les 6 étapes du démontage de l'étrier de frein

1) Préparez votre étrier en plaçant au travers du corps de celui-ci un matériau solide qui stoppera nette la progression du piston à sa sortie.

2) Sortez le cache poussière. Servez-vous d'un tournevis à tête plate et fine que vous aurez pris soin de graisser avant. Faites-le glisser autour, entre le circlip et le cache poussière. Attention à ne pas percer le joint.

3) Retirez le piston. Poussez donc de l'extérieur vers l'intérieur du corps de l'étrier avec un compresseur.

4) Ce dernier une fois retiré laisse apparaître, en son enceinte, un mélange de poussière de carbone, de liquide de frein et de rouille. Autant de déchets ne permettent bien évidemment pas un bon coulissement du piston et si celui-ci n'effectue pas ce travail, alors le freinage est mauvais.

5) Se présente à vous un nouveau petit joint à l'intérieur. Repérez bien sa position initiale car vous devrez le replacer ensuite dans le même sens. À l'aide d'un tournevis plat et fin, retirez très délicatement ce dernier. Le moindre faux pas l'endommagerait. Sur celui-ci vous constatez bien souvent un marquage de couleur indiquant son sens d'insertion dans le cylindre de l'étrier. Si ce petit joint n'est pas bien replacé, le piston ne pourra pas revenir. Cela entraînera une pression continue des plaquettes sur le disque.

6) De l'acétone ou autre solvant non abrasif vous permettra de nettoyer correctement le piston. Un chiffon doux est de mise également. Répétez l'opération pour le cylindre.

■ Comment remonte-t-on un étrier de frein ?

Un étrier de frein doit être remonté à l'aide de graisses spéciales. Utilisez donc de préférence une graisse à base de silicone. Les graisses issues de l'industrie pétrochimique sont à proscrire impérativement (la présence de pétrole endommagerait irrémédiablement le piston et son cylindre).

Les 5 étapes du remontage de l'étrier de frein

1) Commencez par nettoyer délicatement le joint d'étanchéité en caoutchouc sans bien sûr l'endommager. Un joint en mauvais état est facteur de fuites.

2) Insérez ensuite le circlip (celui qui comporte des marquages de couleur) dans son emplacement dans le même sens qu'à l'origine.

3) Enduisez le piston de graisse et replacez-le dans le cylindre. Celui-ci doit rentrer d'un seul coup et vous constatez qu'aucun jeu ne se fait sentir. Il ne vous reste plus qu'à repousser le piston bien au fond.

4) Il ne reste plus qu'à replacer le cache poussière. Attention cette opération est délicate ! Ainsi, graissez généreusement ce dernier autant à l'intérieur qu'à l'extérieur et ce toujours à l'aide de votre graisse au silicone.

5) Présentez le cache poussière autour du piston et pressez-le autour du cylindre à l'aide de vos pouces. Prenez garde à ne pas percer le caoutchouc avec vos ongles. Saisissez le petit anneau métallique et graissez-le également un peu. En l'écartant doucement ce dernier viendra se placer autour et serrera le cache poussière contre le cylindre. Patience et calme sont les deux mots d'ordre pour cette opération.

■ Comment nettoyer les colonnettes ?

Les colonnettes sont deux tiges en acier placées de part et d'autre de l'étrier servant à le faire coulisser sur ces axes. Ainsi, l'étrier porte l'appellation de flottant. Afin d'amortir sa faible course on trouve également des petits soufflets en plastique en bout de colonnettes. Il est donc nécessaire lorsque vous nettoyez et révisez vos étriers d'y apporter de l'attention. Celles-ci doivent être le plus souvent graissées lors de l'entretien.

Les 4 étapes du nettoyage des colonnettes

1) Munissez-vous alors pour le démontage des outils suivant : clé plate fine à œil ou BTR (sorte de clé Allen) ou encore clé Torx selon le type d'étrier que vous possédez.

2) À l'arrière de l'étrier, côté cylindre, bloquez la colonnette à l'aide de la clé plate fine et avec la clé à œil (BTR ou Torx) desserrez le boulon.

3) Une fois les deux colonnettes desserrées, le support de plaquettes sort. Vous pouvez donc retirer aisément les petits soufflets de protection. Nettoyez-les tous à l'aide d'un chiffon doux et graissez les soufflets légèrement ainsi que les axes avec une graisse classique. Inutile de trop graisser, les plaquettes placées juste derrière n'apprécieraient pas !

4) Replacez ensuite la partie mobile de l'étrier, resserrez avec les mêmes outils.

■ Trucs et astuces pour vos étriers

Pensez toujours à purger le circuit hydraulique de freinage de votre voiture.

Haut de page