Opération promo pieces detachees auto

Changer des amortisseurs

Les amortisseurs modèrent l'amplitude des mouvements de votre véhicule. Ils permettent une bonne adhérence au sol et de limiter le ressenti des défauts de la route. Un amortisseur est en moyenne sollicité 5 000 fois par kilomètre. Les amortisseurs peuvent être de deux types : à huile, considérés comme plus souple ou à gaz davantage rigides. Leur durée de vie est d’environ 80 000 km.

■ Quand faut-il changer ses amortisseurs ?

Les amortisseurs sont un élément majeur de sécurité. Ainsi, des amortisseurs en fin de vie sont dangereux car ils ne maintiennent plus suffisamment le véhicule au sol. Le risque est une perte totale du contrôle du véhicule.

Avec des amortisseurs usés, un coup de volant trop brusque, une route fortement trempée ou dégradée pourra entraîner l’accident.

Des amortisseurs fatigués provoquent également l'usure prématurée des pneumatiques, des freins, des rotules et autres roulements.

Comment savoir si mes amortisseurs ne fonctionnent plus correctement ?

1) Secouez le véhicule
Appuyez à l’avant ou à l’arrière du véhicule et constatez l'oscillation. Si le véhicule revient presque immédiatement en place les amortisseurs sont bons. Cependant, si un balancement persiste les amortisseurs sont probablement usés. Il convient de faire une vérification plus poussée afin de savoir s’il est urgent de changer ses amortisseurs.

2) Cherchez la fuite
Observez l'amortisseur ! Si celui-ci présente des traces d'huile ou de graisse alors il vous faut impérativement le remplacer. Attention : il convient de changer les 2 amortisseurs d’un même essieu en même temps.
Bien que le second ne présente pas de fuites, changer les amortisseurs par paire permet de conserver un équilibre du véhicule et une usure normale des amortisseurs et autres pièces.

3) Passez votre contrôle technique
Le banc du contrôle technique permet exclusivement de tester la suspension de votre véhicule afin d'en déduire si les amortisseurs effectuent toujours leur travail de suspension.

■ À quel moment change-t-on les ressorts ?

Il est important de les changer quand :

  • Un ressort est rouillé ; il ne passe pas au contrôle technique. Il peut casser à tout moment.
  • Le ressort est cassé

Les ressorts, comme les amortisseurs, se changent par paire. Si l’un des deux casse ou est rouillé il convient de changer les deux du même essieu pour avoir un amorti équilibré.

■ Outillage nécessaire pour changer vos amortisseurs

L'outillage nécessaire :

Retrouvez tous ces outils sur notre boutique !

■ Comment changer des amortisseurs ?

Pour changer les amortisseurs sur le train avant, il faut comprimer le ressort à l'aide d’un compresseur de manière à pouvoir sortir ce dernier et l’amortisseur associé.

Attention, si l'opération n'est pas effectuée correctement, le ressort se détend très rapidement et peut endommager la carrosserie.

Effectuer le montage de ses amortisseurs avant en 19 étapes

1) Placez des chandelles sous le véhicule et levez ce dernier. Le véhicule ne repose désormais que sur ses roues arrière. Cette opération annule la compression du train avant et facilite ainsi le démontage.

2) Commencez par la partie inférieure de l’amortisseur. Appliquez du dégrippant au niveau du support.

Dégrippez le pied de la jambe de suspension

3) Appliquez du dégrippant sur le boulon de fixation de la barre stabilisatrice. Puis démontez-la.

Démontez la barre stabilisatrice
Barre stabilisatrice

4) Dévissez le boulon de serrage du support de la jambe de suspension et retirez-le.

Dévissez le boulon de serrage

5) Utilisez un marteau ou un maillet de manière à taper sur le support métallique de la jambe de suspension.

Saisissez votre marteau !

Faites levier avec une barre métallique. La jambe finit par sortir :

Faites levier avec votre barre métallique

La jambe finit par sortir :

La jambe sort enfin !

6) Dévissez ensuite les 2 ou 3 boulons situés sur la partie supérieure du passage de roue. Ces boulons font partie de la coupelle d'amortisseur. Celle-ci est faite en caoutchouc mais se fixe généralement en 2 ou 3 points sur la carrosserie et son rôle est de retenir l'amortisseur (une clé de 13 est nécessaire). ATTENTION : NE DÉVISSEZ JAMAIS LE BOULON CENTRAL ! Il laisserait s'échapper le ressort et vous risqueriez d'endommager votre véhicule et de vous faire mal.

Dévissez les boulons de la butée

5) Sortez l'ensemble. Observez en détail : l’amortisseur, le ressort et la coupelle d'amortisseur.

Sortez la jambe de suspension complète

6) Munissez-vous de votre compresseur de ressort de manière à séparer l’amortisseur et le ressort. ATTENTION : suivez bien les indications de la notice de l'appareil si vous êtes novice car l'opération peut s'avérer complexe. L'outil mal placé ou mal fixé sur les spires du ressort pourrait lâcher et risquer de vous blesser.

Le compresseur de ressort

7) Une fois l'outil bien placé, plus vous vissez les crochets et plus le ressort sera comprimé ; il possède désormais du jeu.

8) Dévissez l'écrou central avec une clé Allen appropriée et maintenez toujours la tige supérieure de l'amortisseur à l'aide d'une clé à œil.

9) Vérifiez l'état des coupelles (ou butées). Le roulement se trouvant à l'intérieur ne doit pas être grippé et les caoutchoucs ne doivent pas comporter de fissures. Si c'est le cas, changez-les.

Vérifiez vos coupelles
Coupelles d'amortisseur

10) Vérifiez l'état du ressort. S'il est attaqué par la rouille, remplacer le par un neuf. Les ressorts, comme les amortisseurs, sont à changer par paire. S'il n'est pas cassé vous pouvez le conserver et le replacer en étant attentif à son sens de montage. Ici, les nôtres sont bons.

11) Comparez les amortisseurs.

Comparez les amortisseurs

12) Ici les coupelles sont à changer. Placez l'amortisseur neuf à l'intérieur. Placez la coupelle métallique d'amortisseur à travers le filetage de l’amortisseur en veillant au bon positionnement du ressort.

Procédez à l'assembalage

13) Enfilez la butée d'amortisseur à travers la tige filetée de la jambe. Ajoutez la rondelle et l'écrou de fixation.

Assembalage

14) Serrez au maximum avec votre clé Allen

15) Desserrez le compresseur de ressort doucement.

16) Replacez l'ensemble en prenant toujours garde au soufflet de cardan. Revissez d'abord le haut de l’amortisseur à la carrosserie grâce à la coupelle.

Fixez la jambe de suspension

17) Graissez le support de l'amortisseur avec de la graisse cuivrée.

Graissez le support

18) Replacez l’amortisseur dans le support en prenant soin de bien placer l'encoche dans son emplacement. Tapez au marteau sous la rotule pour bien faire rentrer l’amortisseur dans son support.

Enclenchez l'amortisseur dans son encoche
Amortisseur dans encoche
Amortisseur

19) Revissez la biellette ou autre rotule que vous aviez dû démonter.

Revisser la biellette

Changer des amortisseurs arrière en 5 étapes

Il existe deux types d'amortisseurs pour le train arrière : le premier correspond au même système que pour l'avant. Le second n'est pas couplé avec un ressort mais conçu d'un œil en bas et d'une tige filetée en haut.

1) Levez le véhicule grâce aux chandelles. Voici l'amortisseur.

L'amortisseur arrière

2) Dévissez le boulon qui traverse l'œil de l'amortisseur.

Boulon d'amortisseur

3) Desserrez l'écrou fixé sur la tige d'amortisseur en haut.

Écrou d'amortisseur

4) Comparez les amortisseurs arrière.

Comparez les amortisseurs

5) Replacez le nouvel amortisseur puis et revissez le tout au maximum.

Nouvelle jambe de suspension

Haut de page